Éditions Gallmeister

25,90
Conseillé par (Libraire)
30 novembre 2022

Une vidéo circule, virale, intraçable, violente et insoutenable : un homme livide est attaché à une chaise. Une voix s’élève, voix modifiée, pour présenter ce prisonnier, un pédophile trop tôt sorti de prison. Un compte à rebours est donné aux internautes pour un vote : vie ou mort. Un nouveau justicier est né. « L’illusion du mal » peut démarrer. Avec ce deuxième roman, outre le plaisir de retrouver nos enquêtrices, Pulixi continue à déranger le lecteur et à le repousser loin de ses intimes convictions. Mené tambour battant, ce polar, de loin le meilleur de cette fin d’année, happe dès la première page par sa construction, par la profondeur des personnages et par l’intelligence du questionnement. Quand vous lirez celui-ci n’oubliez pas de mettre sur votre porte « ne pas déranger ! »

Tous les conseils de lecture