Jean Lenturlu

    Biographie

    Jean Lenturlu est un être étrange qui ne mange pas de pain. Il se décrit comme un « écri-vain précaire et économe, un fait-néant à la limite de la malnutrition, au style sous développé et à la phrase malingre. »

    Né en 1961 à Montbrison, petite ville du Forez, il commence bêtement à pratiquer la guitare anecdotique au sortir de l’adolescence, ce qui lui permet tout de suite de chanter ses premières chansons (1977-1983).

    Après un passage éclair en philosophie, il devient manutentionnaire-philosophe de manière intermittente, tout en participant à une aventure artistique désordonnée en tant que chanteur – assiettomane (collectif de 6 musiciens - 6 comédiens) de 1983 à 1989 sous le nom d’ « Antisthène simagrée musique » (séquelles philosophiques de sa rencontre avec les cyniques grecs).

    En 1988, avec une partie du groupe sus-cité, il crée le Théâtre de Poche de St Etienne dont il devient le directeur artistique (1988-1996), participant aux différentes créations de ce collectif (BING, Les Maîtres Chanteurs etc.).

    En 1996, il quitte la direction du Théâtre de Poche pour créer son spectacle personnel « Lapidaires Songs » avec Xavier Michel (guitare-piano) et Luc Achard (guitares). Sortie du premier cd 5 titres « Démodiscus » (1998).

    Pendant la saison 1999-2000, Jean Lenturlu et Cie est accueilli en résidence chanson au N.E.C de St Priest-en-Jarez (loire) avec le renfort de Christophe Nurit à l’accordéon, Rémy Fonférrier à la scénographie lumineuse et Nicolas Hoste à la culture du son, sur une mise en espace de Jean Paul Chazalon.(directeur du festival de Jazz de Rive de Gier).

    Sortie du deuxième cd 5 titres « Wanted ».

    Fin 2000, un nouveau spectacle « Paroles en l’air » est créé à ChoK Théâtre (St Etienne).

    De nombreuses représentations (Le Rabelais Meythet, A thou bout d’chant Lyon, La presquîle Annonay, La Baie des Singes Cournon, Les murs ont des oreilles Moulins, Saison Culturelle St Chamond etc) ont eu lieu en 2001, 2002 et 2003.

    Un album du même nom signé sous le label « Privé de Désert » est paru en novembre 2000.

    2006 : sortie en septembre de « la forêt des hommes perdus » chez Privé de désert éditeur, livre de 128 pages d’aphorismes, de dessins et de petites choses de la vie, accompagné d’un CD de 12 chansons...

    Contributions de Jean Lenturlu