Jeunesse - Roman
Marine Carteron
Edition: 
Rouergue
Date de sortie: 
08/10/2014
Prix éditeur indicatif: 
14,90€

Depuis que Le Grand Jeu a commencé la guerre que se livrent Les Autodafeurs et La Confrérie ne se joue plus dans l'ombre. Elle a déjà coûté cher à la famille Mars. Après avoir perdu son père, ce sont les grand-parents d'Auguste qui sont morts en affrontant les Autodafeurs et leur mère est toujours dans le coma suite à sa blessure à la tête. Il devient urgent pour eux de rejoindre les autres membres de La Confrérie, de se regrouper pour lutter ensemble. Mais avant de quitter définitivement La Commanderie : Auguste, Néné et Bart décident de percer le secret renfermé dans les laboratoires de Godeyes Scan. Un complexe de recherche férocement gardé par la famille Montagues et les Autodafeurs. Ce qu'ils y découvrent, dépasse leur imagination. L'arme ultime. Celle qui fera définitivement pencher la balance en faveur de leur pire ennemi. Le compte à rebours est enclenché et c'est Césarine qui compte les secondes !

Critique du Carnet à Spirales: 

Après le succès du premier tome (Mon frère est un gardien, paru en mai au Rouergue), voici enfin la suite très attendue de la trilogie de Marine Carteron,Les Autodafeurs. Quelle joie de retrouver Auguste et Césarine ! Mais attention, accrochez-vous, ça va bouger et ça va saigner ! Ce deuxième tome nous plonge au cœur de l’action. Nous avions laissé – à regret – Auguste et Césarine en bien mauvaise posture : des grands-parents décédés, une mère dans le coma, un bracelet électronique à la cheville d’Auguste et une première bataille remportée par les Autodafeurs. Dans cette suite, humour et action sont toujours de mise et l’intrigue se resserre pour nous dévoiler les arcanes du complot. Les personnages principaux s’étoffent, se révèlent et la part belle est faite aux personnages secondaires. Ce deuxième tome est encore plus addictif que le premier. Humour, action, complot, amitié et même amour, tous les ingrédients sont réunis pour un cocktail explosif. Article pour le magazine Page des Libraires 27/11/2014 Entretien avec Marine Carteron pour Page des Libraires  http://lecarnetaspirales.pagedeslibraires.fr/dossier-651/les-autodafeurs.html 

oui

Culture & Société