Grenoblo malhérou, poésies en patois du Dauphiné
EAN13
9782846187381
ISBN
978-2-84618-738-1
Éditeur
Éditions des Régionalismes
Date de publication
Collection
AU VIU LEUPARD (120)
Dimensions
29 x 21 x 0 cm
Poids
540 g
Code dewey
849.14
Fiches UNIMARC
S'identifier

Grenoblo malhérou

poésies en patois du Dauphiné

De

Illustrations de ,

Préface de

Éditions des Régionalismes

Au Viu Leupard

Offres

Bien peu s’intéressent encore au parler franco-provençal du Dauphiné qui n’a d’ailleurs jamais connu de reconnaissance littéraire ; pourtant, au milieu de cette indifférence, un texte, depuis bientôt trois siècles, brave l’oubli : Grenoblo malhérou. Sa « mise en images » au XIXe siècle lui a donné une seconde jeunesse. Sans cesse publié depuis, il est devenu le seul classique de la littérature patoisante du Dauphiné.
A y découvrir (ou y redécouvrir) ce qu’était le parler populaire de Grenoble au XVIIIe siècle, s’y souvenir des crues mémorables et catastrophiques que l’Isère et le Drac firent subir à la capitale dauphinoise, et sans y oublier les gravures qui forment comme un second livre sur le Grenoble du temps passé.
François Blanc, dit La Goutta, (1662-1742) était un épicier-poète, demeurant place Claveyson à Grenoble. Son Grenoblo Malhérou (suivi de la Coupi de la Lettra) est le récit minutieux (et en vers) des inondations de septembre 1733 qui dévastèrent Grenoble et sa région.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur François Blanc