Samedi 15 Juin 2019

entrée libre - de 10h à 12h & et de 15h à 18h.

"Un quadragénaire, de type velléitaire désabusé, rencontre par hasard le meilleur ami de sa jeunesse, qu’il n’a plus vu depuis vingt ans. C’est l’occasion d’un retour sur sa vie, ce qu’il a réussi, ce qu’il a raté. Il revisite ainsi ses amitiés, ses amours, son histoire familiale. Pour s’apercevoir in fine que la plupart des déceptions sont dues à des interprétations différentes du langage lui-même, de mots comme «  réussite  » ou «  échec  » dont en réalité nous avons tous une conception différente.
Ce que Raphaël admirait chez Serge, c’était sa rage. Une colère, une hargne qui donnait plus d’impact à chacun de ses gestes, de présence à son corps, de profondeur à son regard.
Par rapport à son ami, Raphaël se sentait trop doux. Guimauve.
Et son admiration se teintait d’envie.
Lorsqu’après vingt ans sans s’être vus Raphaël et Serge se retrouvent pas hasard, tous les sentiments de l’enfance et de l’adolescence ressurgissent. La même fascination. Le même soupçon de jalousie contre laquelle l’amitié lutte en vain.
Mais n’est-on pas toujours le plus mauvais juge de soi-même  ? Et si c’était justement à sa douceur que Raphaël devait le meilleur de son existence  ?
  
  
Christophe Desmurger a publié chez Fayard Des plumes et du goudron et L’assassinat de Gilles Marzotti."

les infos : Fayard