Adulte - Littérature française
Couverture - La saison de l'ombre - Léonora Miano - Grasset
Léonora Miano
Edition: 
Grasset
Date de sortie: 
01/01/2013
Prix éditeur indicatif: 
17,00 €

« Si leurs fils ne sont jamais retrouvés, si le ngambi ne révèle pas ce qui leur est arrivé, on ne racontera pas le chagrin de ces mères. La communauté oubliera les dix jeunes initiés, les deux hommes d'âge mûr, évaporés dans l'air au cours du grand incendie. Du feu lui-même, on ne dira plus rien. Qui goûte le souvenir des défaites ? » Nous sommes en Afrique sub-saharienne, quelque part à l'intérieur des terres, dans le clan Mulungo. Les fils aînés ont disparu, leurs mères sont regroupées à l'écart. Quel malheur vient de s'abattre sur le village ? Où sont les garçons ? Au cours d'une quête initiatique et périlleuse, les émissaire du clan, le chef Mukano, et trois mères courageuses, vont comprendre que leurs voisins, les BWele, les ont capturés et vendus aux étrangers venus du Nord par les eaux. Dans ce roman puissant, Léonora Miano revient sur la traite négrière pour faire entendre la voix de celles et ceux à qui elle a volé un être cher. L'histoire de l'Afrique sub-saharienne s'y drape dans une prose magnifique et mystérieuse, imprégnée du mysticisme, de croyances, et de « l'obligation d'inventer pour survivre. » Paru en poche - 05/02/2015 - Pocket - 6.95 €

Critique du Carnet à Spirales: 

Les Mulongo, communauté africaine, vivent en paix, commercent avec une tribu voisine et ne connaissent du monde que les limites de leur territoire. Un jour pourtant tout bascule. C'est cela que Léonora Miano saisit : cet instant, lorsque l'homme, et encore plus celui de traditions, de croyances, ne peut plus se référer aux anciens car glisse immanquablement vers l'inconnu. C'est l'ordre d'un monde nouveau qui se met en marche et dont les Mulongo, comme tant d'autres seront les premières innocentes et malléables victimes. Bien entendu le lecteur sait ce qu'il advient de ces hommes, connait la Traite négrière mais ici Miano nous transpose dans la vie de cette communauté Subsaharienne de l'Afrique précoloniale et c'est à ce titre que cela est passionnant et redoutable : nous vivons ce cataclysme que ces pauvres êtres ne peuvent nommer, dont ils peuvent deviner la suite. Et pour le reste sur cette "Saison de l'ombre" est portée la lumineuse écriture de Miano.

oui
oui
oui

Culture & Société

Livres du même auteur :